Dispense de Permis de Travail de Courte Durée

En juin 2018, Immigration, Refugiés et Citoyenneté Canada a établi une politique d’intérêt publique sous s25.2 de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés qui justifie l’octroi d’une dispense de permis de travail à:

> des travailleurs étrangers hautement qualifiés (NOC catégories 0 ou A), venant au Canada pour

– 15 jours consécutifs dans les 6 derniers mois, ou

– 30 jours consécutifs dans le 12 derniers mois.

> des travailleurs étrangers hautement qualifiés, venant au Canada pour

– 120 jours consécutifs afin de travailler dans un établissement d’enseignement canadien qui est financé par l’État et qui confère des diplômes (ou un institut de recherche affilié).

Sortir et rentrer au Canada “n’ajoutera” pas à la durée maximale autorisée sous cette politique.

Bien qu’étant exempté d’un permis de travail, un travailleur étranger aura certainement besoin d’un visa ou d’un AVE (Autorisation de Voyage Électronique) afin d’entrer sur le sol canadien. Un citoyen américain est cependant exempté de ces prérequis.

Nava Elmi | Avocate en immigration

Tel:+1 647.979.7068
Mail: immigration@navaelmilawyer.com

About Me